Journal of Okayama Medical Association
Published by Okayama Medical Association

<Availability>
Full-text articles are available 3 years after publication.

生毛移植に関する研究 第2編 有毛移植皮膚片に関する実験,特に動物実験における組織学的所見

安藤 智恵子 岡山大学医学部皮膚泌尿器科教室
Thumnail 66_1811.pdf 1.73 MB
抄録
On ne peut dire qu'il n'y a guère de rapports des expérimentations sur la relation intime qu'on a remarquée récemment entre la croissance des poils et des vitamines. Quant à la transplantation des cheveux vivants, on aura du succès si on les transplante sans en gâter la racine, et en général, des cheveux transplantés sur la peau ne peuvent entiérement continuer de subsister et de croître, mais au contraire, dont le plus grand nombre renaîtront ayant déplié une fois après la transplantation. Alors, si on pouvait empécher de déplier des cheveux transplantés ou stimuler de les ressuciter et les croitre, on pourrait dire que la transplantation des cheveux vivants se portât en avant d'un pas. Et donc, pour améliorer la transplantation en question, nous avons examiné histologiquement en suivant du cours d'heure, les influences sur des cheveux et aussi sur des cellules organiques environnantes, que démontraient les opération de la transplantation sous l'emploi du sérum artificiel contenante des vitamines, de laquelle on se sert ordinairement à la disposition précédente dans la transplantation des cheveux vivants. La méthode d'expérimentation, voici comme dessous; d'abord, après avoir choisi des morceaux préparés pour faire la transplantation de la peau du lapin, nous faisons on flotter chaqu'un dans les verres pleins du sérum artificiel dans lesquels nous avons jeté séparement au préalable les vitamines, A, B(1), B(2), C, et, D. Après cela, ayant fait en sortir chaque morceau après une heure, une heure et demie, et trois heures. Nous y donnons la stimulation en excutant la méthode de la coloration de doublement d'hématoxyline-éosine, celle de la coloration de l'acide de l'action de Feulgen pour observer des changements des cellules de la gaine épithériale de cheveu, des celles conjonctives et des fibres collagènes. Pour l'objet normal, nous adoptons de neufs morceuax enlevés de la peau chevelue. C'est ainsi de ces expérimentations que nous avons obtenu ces résultats-ci; le changement le plus léger aux cellules organiques est observé au morceau contenant de la vitamine C, celui plus fort que le cas précédent au morceau contenant de la vitamine B(6) et B(2), et celui le plus fort au morceau contenant de la vitamine D. Et encore nous n'avons pu guère observer du changement, aux morceaux contenants, séparement, de la vitamine A et B. La réaction de Feulgen aux cellules organiques diminuent en général en cours d'heure aussi que la clarté de l'organisation aux noyaux des cellules. Nous avons remarqué des fibres collagènes montrer après une heure un peu de délata-bilité, et encore celle-ci augmenter avec le cours d'heure. Les cellules épithéliales indiquent un changement très élevé en comparaison de celles de la gaine épithériale de cheveu et de celles conjonctives.
ISSN
0030-1558
NCID
AN00032489