Journal of Okayama Medical Association
Published by Okayama Medical Association

<Availability>
Full-text articles are available 3 years after publication.

炎衝反應傾向ニ就テ 其ノ1「カゼオザン」注射ノ影響

龜山 茂松 岡山醫科大學柿沼内科教室
板野 坂惠 岡山醫科大學柿沼内科教室
Thumnail 47_3151.pdf 535 KB
抄録
J'ai fait quelques expérimentations sur la formation des bulles avec l'emplâtre de cantharidine, l'appliquant au lobe de l'oreille de lapins. Il y avait deux groupes de lapins, l'un normal, l'autre auquel on avait injecté de la caséosone. Aprés avoir observé comment les bulles se produisaient, j'ai mesuré le pH et le taux de sucre dans le liquide des bulles aussi bien que dans le sang. En même temps, l'acide lactique, la réserve alcaline, les bicarbonates et l'oxygène du sang ont été déterminées. Les résultats obtenus sont les suivants. 1) Chez les lapins normals, la formation des bulles, après l'application de l'emplâtre de cantharidine durant 13 à 15 heures, est ordinaire. Dans ces cas le pH et le taux de sucre du liquide des bulles sont, en général, moindres que ceux du sang. 2 Chez les autres lapins auxquels on avait injecté de la caséosane à la dose quotidienne de 0,01c.c. à 0,1c.c. par kilogramme du poids de l'animal 10 jours consécutifs, on a constaté que la formation des bulles était la plus apparente dé jà au bout du troisième jour. Dans ce cas le pH et le taux de sucre du liquide des bulles ne varient pas beaucoup. L'acide lactique du sang augmente un peu, tandis que le taux de bicarbonates et de la réserve alcaline est plus ou moins diminué. 3) Chez les lapins auxquels on avait injecté de la caséosane une seule fois à la dose de 0,2c.c. par kilogramme du poids de l'animal, la formation des bulles n'est qu'un peu plus manifeste par comparaison au lapin normal. Vers le 15e jour elle devient plus remarquable, mais on ne constate guère de modifications ni dans le liquide des bulles ni dans le sang.
ISSN
0030-1558
NCID
AN00032489