Journal of Okayama Medical Association
Published by Okayama Medical Association

<Availability>
Full-text articles are available 3 years after publication.

炎衝反應傾向ニ就テ 其ノ2 網状織内被細胞系統及ビ緩衝液注入トノ關係

Kaméyama, S.
Itano, S.
Thumnail 47_3247.pdf 1.12 MB
Abstract
Ici j'ai voulu bien constater l'effet du blocage de l'appareil réticulo-endothélial sur la formation des bulles, soit par l'extipation de la rate, soit par l'injection de la solution de collargol et ensuite l'influence des changements du pH du sang par l'injection des substances “tampons” (phosphate acide ou alcaline) sur les mêmes bulles. Les animaux employés et le moyen de produire des bulles étaient les mêmes que ci-dessus. J'ai d'ailleurs mesuré le pH, le sucre du liquide des bulles, l'acide lactique, la réserve alcaline et l'oxygène du sang. voici, en résumé, les résultats de mes observation. 1) La splénectomie, faite chez le lapin, semble avoir une influence d'amoindrissement sur la formation des bulles. Dans ce cas le liquide des bulles aussi bien que le sang ne varie pas sensiblement dans leurs constitutions. 2) Chez les lapins auxquels on avait injecté de la solution de collargol à 1 pour-cent, en proportion de 4c.c. par kilogramme du poids de l'animal, une ou trois fois, on a constaté que la formation des bulles était très faible et dans un certain cas on n'en a presque rien appercu. 3) Chez les lapins auxquels on avait pratiqué la splénectomie et à la fois l'injection de la solution de collargol à 1 pourcent trois jours consécutifs, la formation des bulles était à peu près nulle et le taux de sucre et de la réserve alcaline se trouvait plus on moins augmenté par comparaison au lapin normal. 4) Chez les lapins auxquels on avait injecté de la mixture acide ou alcaline de phosphate, la formation des bulles se montrait un peu plus faible que chez le lapin injécté de la mixture alcaline et que chez le lapin injecté de la solution acide. Chez ce dernier, le sucre du sang et l'acide lactique augmentent plus ou moins et d'autre part, la réserve alcaline un peu diminuée par comparaison au lapin injecté de la mixture alcaline. Par ces faits on peut conclure, semble-t-il, que cette modification de la formation des bulles après le blocage de l'appareil réticulo-endothélial ou après l'injection des substances “tampons” alcalines est le résultat de “Umstimmung” de l'économie entière et, par sonséquent, on pourrait appeler ce phénomène la réaction allergique ou anergique.
ISSN
0030-1558
NCID
AN00032489